Antoine Charles Thérèse Borel

(Pesmes, 1777 — Besançon, 1838)


Né à Pesmes (Haute-Saône), le 28 avril 1777 ; mort à Besançon (Doubs), le 6 juillet 1838. Il reçut d'abord les leçons de Devosge à l'école de Dijon, puis alla étudier la miniature à Paris, auprès d'Augustin. Un désastre commercial ayant anéanti sa fortune, il revint à Besançon chez un parent, en 1809, où il se mit à peindre des portraits et à donner des leçons. En 1811i son condisciple de l'École de Dijon, Dominique Paillot qui secondait Jourdain dans la direction de l'École de Besançon, mourut subitement, laissant quatre enfants dans la misère. Borel prit la place et fit attribuer, pendant quatre années, son traitement aux orphelins et au vieux Jourdain. À la mort de celui-ci (1815), il le remplaça dans la direction de l'École qu'il conserva, en même temps que le cours de dessin du collège municipal, jusqu'à sa mort. Le ms. 631 de la Bibliothèque de Besançon renferme plusieurs lettres à lui adressées par Anatole Devosge; sa collection de tableaux est conservée au château de la Muyre (Jura).


ICONOGRAPHIE : Miniature, 1815 (musée de Besançon).

EGLISES : Byans (Doubs) : les Quatre Evangélistes et le Baptême de J.-C, cinq tableaux.

MUSÉES : Besançon : Portrait de J.-J. Ordinaire, recteur de l'Académie de Besançon, miniature.

In : Dictionnaire des Artistes et Ouvriers d'Art de la Franche-Comté
Abbé Paul Brune, 1912

#