Ferdinand Bassot

(1843-1900)


Ferdinand Bassot, né à Besançon le 29 décembre 1843 et mort à Paris le 17 juin 1900.


• Fils de parents horlogers, il fut d'abord apprenti graveur, puis apprenti décorateur. Après un séjour à l'école des Beaux-Arts de Besançon, il travailla comme peintre en bâtiment à Parisel puis à Montbéliardd'où il revint à Besançon en 1863. Il partit ensuite pour Paris, entra à l'école des Beaux-Arts, fréquenta les ateliers de Pils et de Matout. En 1870 il s'engagea dans les Zouaves.

In : Dictionnaire des Artistes et Ouvriers d'Art de la Franche-Comté
Abbé Paul Brune, 1912

• BASSOT (Ferdinand). Artiste peintre, né à Besançon en 1843. Eléve de Pils, Matout et Français. Parmi ses nombreux tableaux, citons : Portrait de ma mère (1877) ; Portrait du professeur Palot et Le Mien (1879) ; Mon ami le Flûtiste (1894) ; Portrait de Mme B... (1887) ; Les Forgerons (1887) ; Portrait de M. le commandant D... et de Mlle D... (1888) ; Un aquarelliste (1890) ; Jésus au jardin des Oliviers (1895), etc..

In :  Les Hommes célèbres et les personnalités marquantes
de Franche-Comté. Du IVe siècle à nos jours
,  d'Émile Fourquet.

Ferdinand Bassot, le campement
Ferdinand Bassot (1843-1900), Le campement, Coll. part.