Marcel Ordinaire

(1848-1896)


Né à Maizières (Doubs), le 17 juin 1848 ; mort à Maizières,le 5 juillet 1896 ; élève de G. Courbet et de Français.


• Dès la fin des années 1860, Courbet s’entoure de peintres qui l’aident dans la préparation de ses toiles. Les plus connus sont Chérubino Pata, Jean-Jean et Armand Cornu, Marcel Ordinaire, François-Louis Français, Alexandre Rapin.
On doit à Ordinaire des toiles importantes qui ont figuré au Salon. Ils forment autour de Gustave Courbet une sorte d’atelier qui donne naissance à une école comtoise de peinture. Surtout paysagistes, ils reprennent des thèmes picturaux chers à Courbet parmi ceux-ci le ruisseau de la Brême et le ravin du Puits Noir.

Doubs.fr

Marcel Ordinaire, Le ruisseau du puits noir
Marcel Ordinaire (1848-1896), Le ruisseau du puits noir.