Joseph Lancrenon

(1794-1874)


Joseph-Ferdinand Lancrenon est né à Lods (Doubs) le 16 mars 1794 et mort dans le même village le 4 août 1874.


• Élève de Girodet, Lancrenon poursuit la verve romantique jusque tard dans le XIXe siècle. Il tente plusieurs fois de remporter le Prix de Rome, sans succès. Il dirige le Musée des beaux-arts et d'archéologie de Besançon à partir de 1834 et l'école de peinture et de sculpture en 1841 et participe à des grands décors royaux (dont ceux du Conseil d'État au Palais du Louvre).

In : https://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph-Ferdinand_Lancrenon

• Dessinateur et peintre, conservateur de musée. Fils d' un vigneron.

Élève puis collaborateur du peintre Anne Louis Girodet-Trioson, il n'obtint jamais le 1er prix de Rome mais il eut le second prix (1816) avec une peinture à sujet mythologique: Anéone refusant de secourir Paris au siège de Troie. Il se distingua par une œuvre peinte à thèmes mythologiques ou historiques. Il peignit quelques tableaux religieux de grand format pour des églises de Besançon. Il était un excellent dessinateur de nus et de draperies à l'antique. Il expose entre 1819 et 1845 au salon de Paris où il présenta une peinture académique et religieuse, des portraits et des scènes de genre. Il fut directeur-conservateur du musée de Besançon à partir de 1834. Il fut aussi professeur puis directeur de l'Ecole des beaux-arts de cette même ville (1840-1872). En 1860, il réside 9, rue de la bouteille à Besançon. Chevalier de la Légion d'honneur (3 novembre 1860) Membre de l'Académie des Beaux-arts, de l'Académie des sciences de Besançon, de la Société d'émulation du Doubs, de la Société d'émulation du Jura.

In : Comité des travaux historiques et scientifiques

Œuvres de Joseph Lancrenon :
– Orphée devant Pluton (esquisse), 1810, Montargis, musée Girodet.
– Ulysse et Télémaque massacrent les prétendants de Pénélope, 1812, Localisation actuelle inconnue.
– La Mort de Jacob, 1813, Localisation actuelle inconnue.
– Diagoras porté en triomphe par ses fils, 1814, Localisation actuelle inconnue.
– Œnone refuse de secourir Pâris au siège de Troie, 1816, Localisation actuelle inconnue.
– Le Christ en croix, 1816, Rambouillet, église Saint-Lubin.
– L'Admiration, Paris, 1817, école nationale supérieure des Beaux-Arts.
– Hélène délivrée par Castor et Pollux, 1817, Localisation actuelle inconnue.
– Philémon et Baucis reçoivent Jupiter et Mercure , 1818, Localisation actuelle inconnue.
– Tobie rendant la vue à son père , 1819, Besançon, musée des beaux-arts.
– Borée et Orythie, 1822, Montargis, musée Girodet.
– La Fleuve Scamandre et la jeune Callirhoé, Dijon, musée national Magnin.
– La Fleuve Scamandre, 1824, Amiens, musée de Picardie.
– L'Apothéose de sainte Geneviève (esquisse), vers 1827, Paris, musée du Petit-Palais.
– La Paix faisant régner la Justice et versant l'Abondance sur la Terre, vers 1827, perdu, autrefois à Vincennes, service historique de la Défense.
– Le Génie de la Paix, vers 1827, Rochefort, musée.
– L'Apothéose de Sainte Geneviève (réduction), 1828, Coll. part.
– Portrait de femme à la fourrure, 1829, Coll. part.
– Alphée et Aréthuse, 1830, perdu, autrefois à Amiens, musée de Picardie.
– Portrait de jeune fille au bonnet ruché, 1839, Besançon, Grand Séminaire.
– Portrait de J.J. Bugnet, Dole, musée des Beaux-Arts.
– La Vierge à la fontaine, Besançon, Grand Séminaire.

In : https://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph-Ferdinand_Lancrenon