Faustin Besson

(1821-1882)


Faustin Besson, né le 15 mars 1821 à Dole et mort à Paris le 4 mars 1882.


• Né dans le Jura, à Dole, Faustin Besson commence sa formation dans l'atelier de son père, le sculpteur Jean Séraphin Désiré Besson, premier conservateur du musée municipal de Dole, et directeur de l'École gratuite de dessin, où il enseigne aussi l'architecture, la peinture et la sculpture. Il entre à l'École des beaux-arts de Paris en 1840 sous la direction de Guillaume Descamps et d'Adolphe Brune, tout en suivant l'atelier du bisontin Jean Gigoux. Sa carrière est marquée par une rapide ascension dans le milieu artistique parisien, particulièrement après l'avènement du Second Empire où son style virtuose rencontre une adhésion forte dans les cercles officiels. Il connaîtra à ce titre une intense activité de décorateur auprès de la grande aristocratie parisienne, répondant aussi aux prestigieuses commandes impériales de Napoléon III (les Tuileries, Saint-Cloud). Besson réalise de nombreuses scènes rurales dans la lignée de Jean-Franois Millet, mais aussi la décoration de la chambre de Napoléon III au palais des Tuileries, un plafond d'une pièce de l'ancien hôtel de Jean Charpentier au 76 rue du Faubourg-Saint-Honoré à Paris et de nombreux pastiches dans le style du xviiie siècle alors à la mode. On lui doit aussi un plafond dans l'hôtel particulier de son ami le docteur Barré, à Thouars (Deux-Sèvres), devenu le musée Henri-Barré.

Œuvres de Faustin Besson dans les collections publiques :
Musée des beaux-arts de Besançon :
Les Glaneuses, 1842
Musée national du château de Compiègne :
Le Concert, huile sur bois,
Le Récit captivant, huile sur toile
Les Trois Grâces, huile sur toile
Dijon, musée Magnin :
La Femme au chat, graphite, lavis, encre brune, encre noire, gouache blanche sur papier
Un Jour d’été, huile sur bois
Musée des beaux-arts de Dole :
Autoportrait, vers 1865-1867, huile sur toile
Esquisse de plafond, huile sur bois
Flore envoyant sur la Terre la rose de la Malmaison (esquisse), vers 1853, huile sur bois
La Fuite en Égypte, vers 1850, huile sur bois
La Jeunesse de Lantara, 1849, huile sur toile
Le Petit vendeur de fruits, esquisse, huile sur bois,
Le Petit vendeur de fruits, huile sur toile
Le Prélude, 1843,
huile sur toile
Portrait de Jean Séraphin Désiré Besson, huile sur toile
Portrait de Jean-Séraphin Besson, père de l’artiste, vers 1861-1864, huile sur toile
Portrait de Mme Faustin Besson, vers 1865-1867, huile sur toile
Paris, église Saint-Eustache, chapelle sainte Madeleine :
Les anges au tombeau de sainte Madeleine
Rodez, musée des beaux-arts Denys-Puech :
Ruth et Booz, 1857
Musée de Vendôme :
La Lecture de la lettre, huile sur toile
Musée national du château de Versailles et des Trianons :
Les Dames sociétaires de la Comédie française en 1855, 1855, huile sur toile

In : https://fr.wikipedia.org/wiki/Faustin_Besson