Claude-Joseph Fraichot

(1732-1803)


Né à Besançon le 22 mars 1732 et mort à Besançon vers 1803.


Fils de Jean (peintre lui aussi, originaire de Morteau) et filleul de son oncle le sculpteur (qui se prénomme également Claude-Joseph) ; fut agréé pour enseigner les principes du dessin aux commençants dans l'Ecole de peinture, 1774, aux gages de 500 l. Il fit une copie du tableau votif représentant la ville, offert, en ex-voto à Notre-Dame de Gray en 1629 ; la ville renvoya la copie et garda l'original restauré, 1773. Fraichot a peint surtout des portraits et quelques tableaux de genre (1) ; il a gravé le diplôme de la Loge Sincérité de Besançon. Pauvre et chargé de famille lors de la fermeture de l'école en 1792, il continua de professer au palais Granvelle pendant la Révolution.

In : Dictionnaire des Artistes et Ouvriers d'Art de la Franche-Comté
Abbé Paul Brune, 1912

(1) Personnellement je n'ai trouvé de ce peintre que des reproductions de natures mortes… mais peut-être que l'auteur considére la nature morte comme un sous-ensemble de la scène de genre…
Claude Josepf Fraichot, Nature morte
Claude-joseph Fraichot (1732-1803), Nature Morte, Coll. Priv.