Samson Brulley

(vers 1560 - après 1622)


Peu de renseignements, pour ne pas dire aucun, sur Samson Bruley ou Brulley ou encore Brusley, un des seuls peintres franc-comtois je crois, avec Jacques Prévost, né au XVIe siècle.


• Né à Gray (Haute-Saône) vers 1560 ; mort à Besançon après 1622; reçu citoyen de Besançon en 1609, à charge de peindre pour l’Hôtel de Ville les portraits des empereurs Maximilien et Rodolphe II, marié : 1) à Jeanne Marnand, veuve de Jean Coulon, 2°) à Barbe Perrin. 14 janvier 1619. Il touche 60 fr. en 1613 ; puis 108 fr. en 1615, pour un «tableau et portrait de la cité vouhée au saint Suaire», c’est la Vue de Besançon à vol d’oiseau, tableau sur bois (musée de Besançon, N° 58). Dans le haut les armes de la ville et de l’empereur son suzerain : au bas, d’un côté saint Ferréol et saint Ferjeux, patrons du diocèse, et de l’autre saint Etienne et saint Jean, patrons des deux cathédrales. Signé : Samson Brulletz Facieb. Anno DNI 1615. Dans le même musée, on trouve une Nativité, tableau sur bois, dont le sujet principal est entouré de compartiments représentant des traits de la vie de Jésus-Christ, avec, au premier plan, le portrait à mi-corps du donateur : Philibert Pourtier, de Salins, chanoine et. vicaire général de Besançon. Signé : S. BRULLETZ PING. 1620. L’artiste a peint en outre une copie réduite du Fra Bartolomeo de la cathédrale de Besançon, conservée à la Société d’agriculture de la Haute-Saône, à Vesoul.

In : Dictionnaire des Artistes et Ouvriers d'Art de la Franche-Comté
Abbé Paul Brune, 1912

Samson Brulley, Scènes de la vie de la Vierge
Samson Brulley (vers 1560-après 1622), Scènes de la vie de la Vierge, musée des Beaux-Arts de Besançon.