art, artiste, peintre, peinture, Franche-Comté, bande dessinée

« C'est l'art qui donne une forme à la nature et qui, par l'autorité d'un individu prédestiné, nous garantit la paix dans nos promenades, dans une forêt, sur l'eau et souvent dans les rues. Cette paix n'est d'ailleurs qu'un compromis un peu mystique entre nous et les catastrophes qui rôdent autour de notre fragilité éternellement impuissante devant l'eau, la terre et ses feux, le ciel et je ne sais quoi encore de très imprécis mais de violent. »

Pierre Mac Orlan, "Courbet", in : Masques sur mesure II, 1951.


« [...] le beau est aussi utile que l'utile. — II ajouta après un silence : Plus peut-être. »

Victor Hugo, in : Les Misérables, chap. VI.



Newsletters :




Ajouts récents :

Jean Messagier
Antoine Grandjacquet, Osiris, musée du Louvre

 Antoine Grandjacquet, Brice Leibundgut.

Du sculpteur comtois Antoine Grandjacquet, on connaît surtout sa fameuse statue de saint Claude, qui orne le frontispice de l’église de la confrérie Saint Claude des Bourguignon à Rome. Mais s’il fut célèbre à son époque, c’est également pour ses talents hors pairs de restaurateur d’antiquités. Lire la suite



Gustave Courbet, Hallali du cerf
Gustave Courbet,
Hallali du cerf

 Gustave Courbet, l'Hallali du cerf.

Certains voient dans ce tableau cynégétique de Gustave Courbet, L'Hallali du cerf, exposé au musée des beaux-arts de Besançon, une métaphore du pouvoir châtiant l'insolence de l'artiste. Courbet serait représenté en cerf agonisant et le piqueur maniant le fouet aurait les traits de Napoléon III. D'autres, filant une métaphore différente, moins politique et plus artistico-revancharde, comprennent que l'artiste, toujours le cerf, subit, dans ce grandiose hallali sur fond de neige immaculée, le harcèlement d'une nouvelle génération de peintres, sortant du bois au propre comme au figuré, représentée par la meute des chiens excités. La fréquente polysémie des œuvres invite à ne pas préférer une interprétation plutôt qu'une autre et autorise peut-être à apporter à l'herméneutique picturale sa modeste pierre. Lire la suite




Jean Messagier
Jean Messagier,
Non à Picasso

 Jean Messagier, Docteur ès printemps.

Si l'on ne connaît pas Messagier et son œuvre, terrienne, aqueuse, hénaurme et protéïforme, une des premières impressions qui vient au visiteur de cette rétrospective est la sorte d'adéquation presque troublante entre le physique du peintre et son œuvre et la concordance des temps entre cette dernière et son époque. Tout semble aller de soi comme dans un conte où les histoires sont toujours "plus que crues" malgré (ou grâce à) l'incohérence, le désordre voire l'absurdité des propos. Le physique rabelaisien amuse et rassure, la jovialité des traits, la bonhomie des expressions tout concourt à la joyeuseté, à la fraîcheur qui dissimulent à peine, ce n'est pas un ésotérique, l'attachement de l'artiste à la Nature, aux radis, aux laitues, aux mille-feuilles et aux œufs au plat… Deus sive Natura. Lire la suite




Alice Rahon

 Alice Rahon

Il est assez peu probable qu'Alice Rahon ne se soit jamais sentie Franc-Comtoise. Un peu Bretonne peut-être. Un peu plus Mexicaine sans doute. Mais Franc-Comtoise rien n'est moins sûr. Le hasard l’a fait naître ici (Chenecey-Buillon dans le Doubs) plutôt qu’ailleurs (Goulven sa vraie-fausse ville natale dans le Finistère), et il semble tout à fait vain de chercher dans son art comme dans sa vie un attachement particulier à son pays natal. Et puis le sentiment d'appartenance territorial, ou à autre chose d'ailleurs, ne semble que très moyennement soluble dans la pensée surréaliste et il est assez peu probable qu'il ne traversât jamais son esprit. Lire la suite




Félix-Henri Giacomotti

 Félix-Henri Giacomotti

Giacomotti, avec un “o”, comme l'écrivait non sans quelque malice La Tribune de l'art à l'occasion de l'unique (et très modeste) rétrospective consacrée à ce peintre (en 2005 au musée municipal d'Étampes, la ville où il est enterré), est une sorte d'archétype, une figure emblématique de la cohorte qu'on dirait presque inépuisable des artistes que le XIXe siècle produisit, honnêtes artisans s'étant frottés au Grand-Art mais que la postérité et la Renommée se sont dépêchées d'oublier. Lire la suite





Maurice Ehlinger
Maurice Ehlinger,
Le repos du modèle

 Maurice Ehlinger, Le dernier fauve.

[…] La mécanique des fluides est aussi à l'œuvre dans les mœurs humaines et plus le bénitier chrétien se vide et mieux se remplit la coupe humaniste et moins l'on comdamne ce qui devient, à l'instar du portrait ou de la peinture d'Histoire, un genre à part entière, jusqu'à devenir avec mai 68 et la révolution sexuelle, l'image même de la lutte contre la pensée bourgeoise. Le bénitier est aujourd'hui vide ou presque mais notre esprit un peu agioteur et jamais à cours d'ironie et de contradictions, sous couvert cette fois-ci de morale laïque, pétitionne pour faire interdire, ici les toiles de Balthus, là une Origine du monde avec trop de pixels autour… Bientôt, au nom d'une trop juste cause ou dans le souci de ne pas trop froisser certains esprits chagrins et à œillères, on couvrira peut-être d'un voile pudique les belles fesses des danseuses de Carpeaux. Lire la suite


 

Jean-Pierre Péquignot
Portrait présumé de
Jean-Pierre Péquignot
par Costanzo Angelini

 Jean-Pierre Péquignot, Le paysage idéel.

[…] Cette Nature qu'on imagine volontiers heureuse avec ces ciels toujours bleus et cet air hyalin et lumineux ne s'estompant qu'en ses lointains, laisse échapper, au milieu des gazouillis d'un ruisseau et des clarines des moutons, la douce mélopée d'une syrinx et la cantilène d'un aède. C'est le doux accord entre la bienveillante sauvagerie des montagnes et une rusticité ordonnée par la main de l'homme ou peut-être même par celles des dieux… ce que serait peut-être le monde sans la faute : un Hameau de la Reine survitaminé, du rousseauisme appliqué à la gestion des paysages… Il émane des tableaux de Péquignot l'assurance d'une solide culture, tempérée, dans ce qu'elle pourrait souffrir d'un froid classicisme, par la contemplation heureuse de la Nature. Lire la suite




Gustave Courbet, bicentenaire naissance, Ornans

 Bicentenaire de la naissance de Courbet, 1819/2019

L’année 2019 sera pour la Ville d’Ornans l’occasion de célébrer et d’honorer l’un de ses plus grands enfants, le peintre Gustave Courbet. Malgré toutes les polémiques qui ont accompagné son existence exubérante et mouvementée, il nous semble essentiel d’inviter nos concitoyens à recréer l’esprit de commémoration festive qui l’accompagne si naturellement ; et aussi à découvrir les réflexions et les créations auxquelles donnent lieu son œuvre et son action, deux cents ans après sa naissance, cent ans après le retour à Ornans de sa sépulture. (communication : Ville d'Ornans)




Jacques courtois

 Jacques Courtois, Le Bourguignon des batailles.

 François Tuefferd, chasseur d'images.

 Maurice Ehlinger, de mon labeur, Beauté et Vérité seront !

 Pierre Jouffroy, évocation du peintre montbéliardais Pierre Jouffroy par son fils Christian Jouffroy.

 Roland Gaudillière, exposition rétrospective à la mairie de Montfaucon (Doubs) du 12 au 15 octobre 2018.

 Auguste Pointelin, la Clarté intime de la terre.

§  Jean-Baptiste Duchenne, À Dole, sur les traces d’Auguste Pointelin, peintre de l’effacement, in : Télérama, 26/08/2018.

§  Anne Dary, Auguste Pointelin, in : Catalogue de l'exposition Auguste Pointelin, musée des Beaux-Arts de Dole, 16 octobre - 23 décembre 1993.

 Gustave Courbet

§  Sandor Kuthy, Courbet et les deux amies, in : Berner Kunstmitteilungen,
n° 222/223, juin/juillet 1983, p.1-9. (traduction de l'allemand par l'auteur).

 Max Claudet, statuaire et céramiste salinois.

 Gustave Courbet, L'Atelier

 Pierre-Joseph Proudhon

Du principe de l'art et sa raison sociale, éditions De Artibus Sequanis.

 Gustave Courbet

§  Christian Perret, Courbet, outre-monde, conférence au xve colloque annuel de la Society of dix-neuviémistes, le 10 avril 2017, Kent University, Canterbury.

 Gustave Courbet

§  Théophile Gautier, Le Salon de 1853, Feuilleton de La Presse, 21 juillet 1853.

 Luc Breton, un émule franc-comtois du Bernin.

§  Mlle Lucie Cornillot, Le Sculpteur bisontin Luc Breton à Rome, Soc. d'émulation du Doubs, 1938.

§  Mlle Lucie Cornillot, L'Œuvre de Luc Breton, Soc. d'émulation du Doubs, 1939.

 Jean-Denis Attiret, peintre officiel de l'empereur Kien-Long.

§  Joseph-Marie Amiot (1718-1793), Éloge du frère Attiret, 1771.

§  Jean-Denis Attiret, Lettres du père Attiret, peintre au service de l'empereur de la Chine, 1743. In : Lettres édifiantes et curieuses, 1736-1781, dans le recueil : Lettres de Chine sous l'empereur Kien-Long(t. 3), publiées sous la direction de Louis-Aimé Martin, 1843.

 Gustave Courbet

§ Gustave Courbet, Peut-on enseigner l'art ?, 1861.

 Émile Schuffenecker, peintre, anar, faussaire.

 Alice Rahon, l'abeille noire.

 Adolphe Braun, l’évasion photographique.

→ Exposition au Musée Unterlinden de Colmar, 17 février/14 mai 2018.

 Gustave Courbet

§  Pierre Mac Orlan, Masques sur mesure II : Courbet, 1951.

§  Dr Paul Collin, Gustave Courbet à la tour de Peilz, Lettre incluse dans : G. Courbet et son œuvre, de Camille Lemonnier, Paris, 1868.

§  Champfleury, Courbet in : Souvenirs et portraits de jeunesse, 1872.

§  Champfleury, L'Enterrement d'Ornans, in : Grandes figures d'hier et d'aujourd'hui, 1861.

 Auguste Lançon, « C'est le Jules Vallès de l'art ».

 Jean Challié, l'oublié magnifique.

 Simon Bussy, une vie rêvée.

 Jules Machard, itinéraire académique d'un enfant un peu gâté.

 Pierre-Étienne Monnot : sculpteur, baroque, européen.

 René Perrot, un pagus sur la lisse.

 Maurice Morel, Évangile et abstraction.

 Alexandre Bertrand, un caricaturiste qui assure.

 Nicolas Tournier, un Caravage franc-comtois.

 Hugues Sambin, menuisier, architecteur et imageur.

 Christophe, pour de rire mais pas que…

Exposition Yan Pei-Ming Courbet, musée Courbet, Ornans, affiche


Exposition Jean Messagier, tous les sexes du printemps, musée des beaux-arts de Dole, affiche

Musée des beaux-arts de Dole, du 22/03/2019 au 15/09/2019.



Expositions :

musée du temps, Besançon, exposition Guerre aux démolisseurs

La fin des jours, Musée des Beaux-Arts de Dole, du 5 décembre 2018 au 24 février 2019.

200 ans du musée de Lons-le-Saunier ! du 17 mars au 22 septembre 2019

Immortels, Benoît Huot, du 15-01-2019 au 24-03-2019, musée Baron Martin, Gray.

exposition Dessiner une Renaissance
du 16 novembre 2018 au 18 février 2019, musée des beaux-arts de Besançon

Jean Ricardon, peintre Morézien, 14 janvier au 29 mars 2019, musée de la Lunette, Morez.



musée du temps, Besançon, exposition Guerre aux démolisseurs

Guerre aux démolisseurs, musée du Temps, Besançon, du 16-06-2018 au 27-01-2019

200 ans du musée de Lons-le-Saunier ! du 17 mars au 22 septembre 2019

200 ans du musée de Lons-le-Saunier ! du 17 mars au 22 septembre 2019

exposition Dessiner une Renaissance
du 16 novembre 2018 au 18 février 2019, musée des beaux-arts de Besançon

Dessiner une Renaissance, du 16 novembre 2018 au 18 février 2019, musée des beaux-arts de Besançon



exposition Maîtres carrés, Marnotte et Miquel au pied du mur
du 16 novembre 2018 au 14 avril 2019, musée des beaux-arts de Besançon

Maîtres carrés, Marnotte et Miquel au pied du mur, du 16 novembre 2018 au 14 avril 2019, musée des beaux-arts de Besançon

Guy Bardone & René Genis en privé / Lumière sur les vestiges de l'abbaye

Guy Bardone & René Genis en privé / Lumière sur les vestiges de l'abbaye, du 15 décembre 2018 au 16 septembre 2019, musée de l'Abbaye, Saint-Claude

musées de Montbéliard, Jeux de lumières dans les collections

Musée du château des ducs de Wurtemberg, jusqu’au 3 mars 2019.


Le musée mis à nu – chapitre 2. Le chantier des collections ethnologiques des Musées de Montbéliard, du 20 octobre 2018 au 22 septembre 2019, musée du château des ducs de Wurtemberg

Le musée mis à nu – chapitre 2., du 20 octobre 2018 au 22 septembre 2019, musée du château des ducs de Wurtemberg, Montbéliard.